Deutsche Tageszeitung - Play-offs NBA: le mors aux dents, Dallas égalise à 2-2 contre Phoenix

Play-offs NBA: le mors aux dents, Dallas égalise à 2-2 contre Phoenix


Play-offs NBA: le mors aux dents, Dallas égalise à 2-2 contre Phoenix
Play-offs NBA: le mors aux dents, Dallas égalise à 2-2 contre Phoenix / Foto: © AFP

Dallas, grâce à son leader Luka Doncic et à l'insolente adresse derrière l'arc de Dorian Finney-Smith, a piégé Phoenix (111-101) et Chris Paul, tôt exclu pour six fautes, pour égaliser à 2-2 dans leur demi-finale de conférence Ouest, dimanche en play-offs NBA.

Textgröße ändern:

Les Mavs savaient que Luka Doncic ne pourrait faire de miracles à lui tout seul. C'était l'enseignement des deux premières rencontre finies avec 45 et 35 points pour le Slovène, mais avec deux défaites au bout. C'est donc au prix d'un gros effort collectif qu'ils ont pu enchaîner une deuxième victoire, pour relancer cette série.

Comme lors du match N.3, le prodige slovène a inscrit 26 points (7 rbds, 4 interceptions). Mais avec un faiblard 9/25 au shoot dont un famélique 1/10 à longue distance.

Il n'en a pas moins fait plus confiance à ses coéquipiers (11 passes), qui en ont été dignes, à l'image de Finney-Smith, en plantant huit paniers primés (sur 12) qui ont fait 24 points.

Dallas a étouffé Phoenix dès le 1er quart-temps, conclu 37-25, avec déjà huit banderilles primées. Il y en aura vingt eu au total (sur 44 tentés).

- Booker trop seul -

La réussite fut ainsi moins folle dans le second acte et Phoenix a petit à petit sur remonter au score après avoir été mené de 17 unités, dans le sillage de Devin Booker, excellent (37 pts, 7 passes), mais esseulé.

Mais alors, où était Chris Paul ? Aux abonnés absents et c'est suffisamment rare pour le signaler (5 pts, 7 passes). Plombé par les fautes, il a été exclu à la sixième, récoltée à neuf minutes du terme.

Pas de money-time donc pour celui qui est passé maître dans la gestion de ces fins de matches cruciales. Sans lui, les Suns n'ont pas trouvé la voie pour forcer leur destin.

C'est au contraire Dallas, relancé en fin de troisième quart-temps par un shoot bienvenu à trois points de Frank Ntilikina (3 pts, 2 rbds, 1 interception), qui a fini fort, Jalen Brunson (18 pts) se chargeant des dernières estocades.

Série relancée, le match N.5 s'annonce déjà crucial à Phoenix mardi, où devant son public, la meilleure équipe de la saison régulière, finaliste l'an passé, va devoir retrouver son allant collectif, pour éviter une déconvenue face à des Mavs très combatifs.

(V.Sørensen--DTZ)