Deutsche Tageszeitung - XV de France: le bel été de Max Spring

XV de France: le bel été de Max Spring


XV de France: le bel été de Max Spring
XV de France: le bel été de Max Spring / Foto: © AFP

Une ascension fulgurante: après seulement une dizaine de matches cette saison et un essai sublime avec les Barbarians, le jeune Max Spring va connaître, samedi au Japon, sa première sélection en Bleu, délogeant l'habituel titulaire à l'arrière Melvyn Jaminet.

Textgröße ändern:

Et si c'était lui, le nouvel ovni du XV de France? Débarqué sur la pointe des pieds, le joueur du Racing 92 n'a pas attendu pour étaler tout son talent: d'abord avec les Barbarians face aux Anglais (52-21) puis lors des entraînements à Tokyo, dans la fournaise japonaise.

"C'est un diamant brut, qui a besoin d'être poli. Il a encore besoin de travailler mais il est né rugby, il vit rugby. C'est plus qu'une passion: il aime tellement ce sport, il aime tellement ce jeu...", a d'ailleurs prévenu son entraîneur chez les Ciel et Blanc Laurent Travers dans un entretien à l'AFP.

Car le gamin, né dans les Pyrénées-Atlantiques d'une mère basque et d'un père maori néo-zélandais, s'est rapidement mis tout le monde dans la poche, grâce à sa vitesse électrique et son sens du jeu.

"C'est quelqu'un d'adroit, qui sens les coups. Il a un très bon pied gauche. C'est un petit singe sur les ballons, il est capable d'avoir énormément d'explosivité sur ses crochets. Il peut mettre en difficulté les défenses sur du un contre un, il a beaucoup d'explosivité derrière son crochet", a poursuivi Travers.

Il a aussi des fans en dehors du terrain, le deuxième ligne de Toulouse Thibaud Flament en tête, qui a découvert ce petit gabarit (1,73 m pour 75 kg) au Japon.

- "Diamant brut" -

"C'est un super mec. On rigole bien avec lui. Il fait partie des mecs qui savent nous faire marrer, qui ont toujours un truc à dire ou à raconter. Il est toujours là à parler, il fait partie des mecs qui sont importants pour un groupe et qui enrichissent le collectif", a confié à l'AFP le Toulousain.

Même son de cloche du côté de son désormais ancien coéquipier au Racing Yoan Tanga. "C'est un bon petit, super gentil. C'est un super joueur avec des qualités exceptionnelles. Il est fort sur les bases de son poste: les ballons hauts, le jeu au pied. Et puis, il sent le rugby...", a soufflé le N.8, transféré cet été à La Rochelle.

Car ce sont surtout ces qualités, notamment dans le jeu au pied, qui ont convaincu Fabien Galthié de l'aligner d'entrée lors du deuxième test de la tournée.

Et donc d'envoyer Jaminet, titulaire indiscutable depuis le 7 juillet 2021, hors de la feuille de match, pour la première fois en douze rencontres.

"Il est entré dans le vestiaire, comme on dit. Les performances font qu'il est venu chercher le maillot: il a commencé avec le Racing 92, il a enchaîné les performances avec son club. On l'a appelé avec les Barbarians, où il était titulaire à l'arrière et a fait un très gros match", a justifié Galthié.

Et tant pis si Max Spring a été ralenti par le Covid-19 et a raté la première semaine de travail au Japon. Il est revenu, il a vu... et le voilà en Bleu. Inarrêtable.

(V.Sørensen--DTZ)