Deutsche Tageszeitung - Rugby: Succès historique de l'Irlande en Nouvelle-Zélande

Rugby: Succès historique de l'Irlande en Nouvelle-Zélande


Rugby: Succès historique de l'Irlande en Nouvelle-Zélande
Rugby: Succès historique de l'Irlande en Nouvelle-Zélande / Foto: © AFP

Les Irlandais, corrigés la semaine dernière à Auckland (42-19) par les All Blacks, ont réagi de la plus belle des manières en s'imposant (23-12) sans contestation à Dunedin samedi, signant ainsi la première victoire du XV du Trèfle en terre néo-zélandaise.

Textgröße ändern:

Réduits à 14 à la 31e minute, dominés territorialement en première période puis désorganisés en seconde, les triples champions du monde ont subi le jeu des Irlandais qui les avaient déjà battus à Dublin en novembre dernier (29-20).

Le bilan des six dernières confrontations entre les deux pays fait état désormais de trois victoires partout. La "belle" samedi prochain à Wellington sera donc capitale, pour le dernier des trois test-matches entre les deux équipes.

Johnny Sexton, impeccable devant les perches (100% de réussite), pourra fêter ses 37 ans lundi avec la certitude du devoir accompli, lui dont on se souviendra plus tard qu'il aura donc été le premier capitaine du XV du Trèfle à gagner sur les terres des All Blacks.

De quoi faire oublier la polémique née cette semaine à la suite de sa commotion subie samedi dernier à l'Eden Park, malgré laquelle le joueur du Leinster a été aligné à Dunedin par Andy Farrell.

Cette rencontre, marquée par une certaine indiscipline (3 cartons jaunes, 1 rouge), aurait pu tourner à l'avantage des Blacks, tellement les Irlandais ont raté d'occasions en première période.

Mais cela n'empêchera pas les pubs de Dublin de fêter cette victoire, qui efface la claque du premier test-match durant lequel les Blacks, menés au bout de cinq minutes et un essai de Keith Earls, avaient ensuite inscrit quatre essais en moins de 20 minutes, avant de prendre le large dans le deuxième acte où ils en avaient ajouté deux autres.

- réduits à 14 -

A Dunedin, le Haka à peine digéré, les Irlandais ont franchi la ligne par leur pilier Andrew Porter, bien servi par l'ailier Mack Hansen, après une percée de Tadhg Beirne.

En difficultés, les coéquipiers de Sam Cane ont alors fait parler leur défense, intraitable, empêchant les Irlandais de concrétiser en points leur domination territoriale et leur supériorité numérique.

Mais au lieu de profiter de ce net avantage, les Irlandais ont enchainé les mauvaises décisions, faisant preuve d'imprécisions et ne marquant pas. Pire, ils se sont retrouvés eux aussi à 14, après le carton jaune adressé à James Ryan.

Un avantage que les Blacks, contrairement aux Irlandais, n'ont pas laissé passer: pour leur première incursion en territoire irlandais, ils ont réussi à aplatir, par Beauden Barrett, juste avant la pause (7-10).

Au retour des vestiaires, le XV du Trèfle a enfin réussi à marquer, pour le doublé d'Andrew Porter (17-7, 49e), avant que Sexton ne fasse prendre définitivement le large à son équipe, nullement inquiétée, même par le deuxième essai des All Blacks, par Will Jordan, à trois minutes de la fin.

Place à la belle samedi prochain.

(V.Sørensen--DTZ)