Deutsche Tageszeitung - Masters ATP: Ruud réussit son entrée, en attendant Nadal

Masters ATP: Ruud réussit son entrée, en attendant Nadal


Masters ATP: Ruud réussit son entrée, en attendant Nadal
Masters ATP: Ruud réussit son entrée, en attendant Nadal / Foto: © AFP

Le Norvégien Casper Ruud a réussi son entrée dimanche dans les Masters ATP avec une victoire en deux sets contre le Canadien Félix Auger-Aliassime, en attendant l'entrée en lice de Rafael Nadal dans la soirée.

Textgröße ändern:

Ruud, 4e mondial et qui participe pour la deuxième fois à 23 ans au tournoi réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison, s'est montré plus solide que le Canadien (6e) pour s'imposer 7-6 (7/4), 6-4 en 1h51.

"C'est une grande victoire, s'est félicité Ruud. Je savais que face à Félix, qui a eu une série incroyable ces dernières semaines (16 victoires consécutives, avec trois titres à la clé en autant de semaines, jusqu'à sa défaite en demi-finales au Masters 1000 de Paris, NDLR), si je n'étais pas capable de jouer à mon meilleur niveau, je serais balayé."

Auger-Aliassime, en plus de sa magnifique série, est également le joueur ayant le plus de victoires en indoor cette saison (27 avant le début des Masters).

Mais c'est bien le Norvégien qui a ajouté un troisième succès en deux sets en autant de rencontres face au Canadien, qui avait remporté leur premier duel sur le circuit ATP, en 2019.

Le finaliste de Roland-Garros et de l'US Open a commis moins de fautes directes que son adversaire (16 contre 26).

Et si FAA, qui faisait ses grands débuts dans le tournoi des Maîtres, a servi 14 aces, c'est bien lui qui a concédé l'unique break de la partie, à 3-3 dans le second set. Ruud, lui, n'a jamais été mis en danger.

- Nadal prenable -

"Ces dernières semaines, voire mois, quand je jouais bien je retournais bien mieux que ça", a analysé le Canadien de 22 ans, le plus jeune des huit participants présents à Turin.

"En retournant bien mieux, j'aurais pu avoir une chance de gagner, mais je n'ai pas marqué suffisamment de points sur mon retour pour espérer battre Casper. Je pense que c'est ça la clé du match", a-t-il insisté.

Alors qu'il est désormais "dos au mur", comme il le reconnaît, et pour espérer atteindre les demies il devra remporter ses deux prochains simples battre, contre Rafael Nadal et Taylor Fritz.

Pour Ruud, cette première victoire lui enlève un poids des épaules, même si se profile un duel, mardi ou jeudi, contre Nadal qui l'avait battu en finale à Roland-Garros.

"Je suis content que ce prochain match (contre Nadal) ne se joue pas sur le Philippe-Chatrier en finale Roland-Garros car il y est imbattable", a plaisanté Ruud qui ne part pas battu à l'idée d'affronter l'Espagnol en indoor en fin de saison, dans un tournoi et des conditions où "il a déjà été battu".

"Sa marge est peut-être plus mince ici. Sur des courts indoor plus rapides, on peut espérer plus de points gratuits que sur terre battue", a-t-il expliqué.

L'an dernier, le Norvégien avait atteint les demi-finales à Turin où il s'était incliné face au Russe Daniil Medvedev, alors N.2 mondial.

Dimanche à partir de 21h00 (GMT+1), Nadal (2e) entrera dans la compétition avec un double objectif: remporter le seul grand tournoi manquant à son incroyable palmarès (comptant notamment le record de 22 titres du Grand Chelem), et redevenir N.1 mondial.

S'il joue à 36 ans pour la onzième fois depuis 2005 ce tournoi qui conclut la saison, son adversaire du jour, l'Américain Taylor Fritz (9e) y fera ses débuts.

(W.Uljanov--DTZ)