Deutsche Tageszeitung - Masters ATP: Djokovic efficace, Rublev renversant

Masters ATP: Djokovic efficace, Rublev renversant


Masters ATP: Djokovic efficace, Rublev renversant
Masters ATP: Djokovic efficace, Rublev renversant / Foto: © AFP

Sans dominer outrageusement, Novak Djokovic s'est montré plus efficace que Stefanos Tsitsipas pour bien lancer sa quête d'un sixième titre aux Masters, lundi à Turin où Andrey Rublev a remporté un terrible bras de fer contre son compatriote russe Daniil Medvedev.

Textgröße ändern:

Outre le fait de compliquer la tâche du Grec, 3e mondial, qui devra désormais battre et Rublev et Medvedev pour atteindre les demi-finales, cette défaite prive Tsitsipas de toute chance de devenir N.1 mondial à l'issue du tournoi.

"Je pense au fond de moi être capable d'atteindre ce classement un jour. Mais je ne suis pas si pressé. Évidemment, ça aurait été mieux si c'était arrivé cette semaine", a-t-il commenté après sa défaite 6-4, 7-6 (7/4).

Pour prendre la place de Carlos Alcaraz, absent à Turin en raison d'une blessure abdominale, le Grec devait remporter le titre, son deuxième après 2019, sans perdre le moindre match.

Seul Rafael Nadal (2e) peut désormais détrôner son compatriote et actuel N.1 cette année, encore faut-il qu'il se hisse en finale. Mais il a mal engagé son tournoi dimanche en concédant une défaite à Taylor Fritz.

"Le problème, c'est que j'ai débuté avec ce mauvais premier jeu, que j'ai manqué mon entrée dans la partie et que je me suis rattrapé très tard", a analysé Tsitsipas.

- Saisir les occasions -

Effectivement, contrairement à lui, Djokovic est entré immédiatement dans le match et a saisi les occasions quand elles se sont présentées.

Il a ainsi réussi le break dès le premier jeu de la partie et a ensuite tranquillement conservé son avantage.

Dans la seconde manche, le N.8 mondial serbe a offert à son adversaire sa seule balle de break de la partie en commettant deux doubles fautes d'affilée, mais Tsitsipas (3e) n'a pas su saisir sa chance et les deux hommes en sont arrivés au tie break.

Et là encore, Djokovic a sorti le coup qu'il fallait au moment où il fallait: un magnifique passing shot de revers pour créer un mini écart (3/1). Momentanément assommé, son adversaire grec s'est laissé distancer 5/1 et n'a jamais refait son retard, s'inclinant sur un service gagnant de Djokovic.

Avec cette victoire en deux sets, l'homme aux 21 titres du Grand Chelem prend la tête du groupe Vert devant Rublev (7e) qui a battu Medvedev (5e) en trois manches.

Puissant et maître de ses nerfs, Rublev a mis plus de deux heures et demie pour battre le vainqueur 2020 et finaliste l'an dernier 6-7 (7/9), 6-3, 7-6 (9/7) sur sa cinquième balle de match.

- Improbable scenario -

Pour sa troisième participation à 25 ans, Rublev aurait pu baisser les bras après la perte de la première manche malgré sept balles de set. D'autant que Medvedev a su concrétiser sa première.

"En général, quand ça se passe comme ça, je ne gagne pas le match", a-t-il d'ailleurs volontiers reconnu.

"Être capable de renverser la partie et de m'imposer, qui plus est 9/7 dans le tie break du dernier set alors que je menais 6/3 (avec trois balles de match d'affilée, ndlr), ça ne m'était jamais arrivé", savourait-il.

"J'ai déjà battu beaucoup de top joueurs (...) mais jamais au terme d'un tel scenario", a-t-il insisté.

Face au plein de confiance réalisé par Rublev, Medvedev ne pouvait que regretter de ne "pas avoir pu jouer un meilleur tennis", expliquant être entré sur le court en "n'étant pas très sûr" de lui.

Néanmoins, il estime avoir fait preuve de "la bonne attitude" pendant tout le match.

Et si son service l'a parfois un peu trahi, malgré 24 aces, le vainqueur de l'US Open 2021 à qui il manque un grand titre cette année, se veut confiant pour la suite du tournoi.

"Je suis plutôt satisfait de mon match en général et j'attends avec impatience les deux suivants pour essayer de les gagner et ainsi sortir du groupe", a-t-il assuré.

(P.Vasilyevsky--DTZ)