Deutsche Tageszeitung - Mondial: Le forfait de Mané fait pleurer le Sénégal

Mondial: Le forfait de Mané fait pleurer le Sénégal


Mondial: Le forfait de Mané fait pleurer le Sénégal
Mondial: Le forfait de Mané fait pleurer le Sénégal / Foto: © AFP

Catastrophe au Sénégal, la blessure de son leader Sadio Mané est finalement trop grave, il a dû déclarer forfait pour le Mondial-2022, jeudi, privant un des outsiders de son meilleur joueur et la compétition d'une de ses stars.

Textgröße ändern:

"On se résout malheureusement à déclarer le forfait de Sadio pour la Coupe du monde", a lâché le médecin de la sélection, Manuel Afonso, cité sur le compte Twitter de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

La mauvaise nouvelle est tombée en soirée, quelques heures après l'entraînement des "Lions" sur leur terrain de Lusail, à Doha.

"Malheureusement, l'IRM d'aujourd'hui (jeudi) nous montre que l'évolution n'est pas favorable comme on l'imaginait", a précisé le docteur, ajoutant qu'"une intervention chirurgicale devrait être programmée très prochainement" pour opérer le joueur.

Sadio Mané se faisait soigner à Munich, par les médecins de son club, le Bayern, et n'avait pas rejoint ses coéquipiers au Qatar, où le Sénégal débute lundi sa compétition contre les Pays-Bas.

Ce sera donc sans leur leader, qui les a guidés à la première victoire des Lions en Coupe d'Afrique, en février dernier, et a fini deuxième au classement du Ballon d'Or au terme d'une saison magnifique.

Depuis sa blessure le 8 novembre avec le Bayern lors de la victoire contre Brême (6-1), sur un contact avec le défenseur du Werder Amos Pieper, tout a été fait pourtant pour soigner le N.10 des Lions.

Afonso s'est rendu à Munich les 10 et 11 novembre pour ausculter le joueur et consulter à nouveau les IRM (images par résonance magnétique).

- "Irremplaçable" -

Il avait été décidé de procéder à de nouvelles IRM jeudi.

"On était préparé depuis l'annonce de la blessure", a réagi auprès de l'AFP le président de la FSF, Augustin Senghor. "On était suspendu à cette nouvelle IRM. On apprend maintenant que sa blessure est confirmée, tout le monde est d'accord que c'est sa santé qui prime".

"Comment l'équipe a pris cette nouvelle? Zen", a répondu le dirigeant avec un peu d'hésitation.

Après la blessure, Sadio Mané et son entourage avaient d'abord pensé devoir déclarer forfait, avant de reprendre espoir.

Et, après la visite du médecin de la sélection, il avait été décidé le 10 novembre de l'inclure tout de même dans la liste de 26 joueurs retenus pour la Coupe du monde.

Le sélectionneur Aliou Cissé doit désormais lui trouver un remplaçant, il a jusqu'à dimanche, veille du match conte les "Oranje".

Ancien coéquipier néerlandais de Mané à Liverpool, Virgil van Dijk a réagi à l'annonce de son forfait en tweetant qu'il aurait "aimé jouer contre lui" lors de ce Sénégal-Pays-Bas.

Les Sénégalais, a-t-il écrit, "ont des joueurs pour le remplacer, mais pas de la même qualité. C'est vraiment un joueur hors norme, il va me manquer".

"Mané est irremplaçable", expliquait de son côté le Sénégalais Pape Gueye dans un entretien accordé à l'AFP avant l'officialisation du forfait. "Mais on a de très bons attaquants, des joueurs de côté avec un peu son style: vitesse, percussion". Une lueur d'espoir dans un jour noir pour le Sénégal.

(A.Stefanowych--DTZ)