Deutsche Tageszeitung - Mondial: nouvel épisode sombre de l'histoire tourmentée de Messi avec la Coupe du monde

Mondial: nouvel épisode sombre de l'histoire tourmentée de Messi avec la Coupe du monde


Mondial: nouvel épisode sombre de l'histoire tourmentée de Messi avec la Coupe du monde
Mondial: nouvel épisode sombre de l'histoire tourmentée de Messi avec la Coupe du monde / Foto: © AFP

Il est venu au Qatar pour oublier les désillusions passées et rejoindre Maradona dans la légende: Lionel Messi a débuté le Mondial-2022 de la pire des manières avec l'Argentine, subissant l'une des plus humiliantes défaites de sa carrière, contre l'Arabie saoudite (2-1).

Textgröße ändern:

Dans son histoire tourmentée avec la Coupe du monde, Lionel Messi a écrit mardi une nouvelle page sombre. Dans la touffeur du stade de Lusail, les téléspectateurs du monde entier ont pu assister d'une mi-temps à l'autre à une prestation digne de "Docteur Lionel et Mister Messi", tantôt efficace tantôt l'ombre de lui-même.

Pendant le premier acte, l'Argentin a tenu son équipe à bout de bras, lui permettant d'ouvrir le score sur penalty dès la dixième minute, sur une faute généreusement accordée sur Leandro Paredes.

Grâce à un contre-pied parfaitement exécuté, Messi a ainsi rejoint le club très fermé des joueurs à avoir inscrit au moins un but lors de quatre éditions différentes de la Coupe du monde (2006, 2014, 2018 et 2022).

Avant l'Argentin, il y avait eu les Allemands Uwe Seeler (1958, 1962, 1966, 1970) et Miroslav Klose (2002, 2006, 2010, 2014), le Brésilien Pelé (1958, 1962, 1966, 1970) et le Portugais Cristiano Ronaldo (2006, 2010, 2014 et 2018).

CR7, son grand rival lors de ces deux dernières décennies --7 Ballons d'Or pour l'Argentin, 5 pour le Portugais--, a d'ailleurs l'occasion dès jeudi de décrocher tout ce beau monde contre le Ghana en marquant lors de cinq éditions différentes.

- Cauchemar en seconde période -

L'après-midi qatarie de Messi était alors plutôt tranquille. Une dizaine de minutes après l'ouverture du score, l'attaquant du PSG s'est vu refuser un but pour un hors-jeu. Puis le match a tourné au cauchemar absolu pour la "Pulga".

"C'est un coup très dur. On ne s'attendait à pas à débuter de cette manière. C'est une défaite qui fait mal, mais nous devons continuer à avoir confiance en nous-mêmes", a réagi Messi en zone mixte.

En début de seconde période, c'est lui qui perd la balle au milieu de terrain sur un pressing efficace des "Faucons du désert" saoudiens et qui amène l'égalisation des hommes d'Hervé Renard à la 48e minute.

Et alors que l'Arabie saoudite prenait les commandes de la partie grâce à un superbe but de Salem Al-Dawsari à la 53e minute, le maître à jouer de l'Albiceleste a totalement balbutié son jeu, échouant à sauver la face avec le point du match nul.

Brouillon dans le jeu, l'attaquant du PSG n'a pas cadré un coup franc idéalement placé à dix minutes de la fin du temps réglementaire, et n'a pu donner aucune puissance dans sa tête quatre minutes plus tard.

L'Argentin a beau disputer à 35 ans sa cinquième et probablement dernière Coupe du monde, il n'a jamais réussi à se montrer décisif dans les matches à enjeu, l'exemple le plus frappant étant la finale en 2014 contre l'Allemagne (1-0 a.p.), alors qu'il n'avait jamais été aussi prêt de soulever le trophée le plus convoité de la planète foot.

En sept matches à élimination directe, il n'a pas inscrit le moindre but, signe d'une fébrilité dans les grands moments avec la sélection.

Souffrant de la comparaison avec la légende Maradona, l'idole de tout un peuple et champion du monde 1986, Messi n'a remporté avec la sélection argentine qu'une seule Copa America, en 2021, et l'honorifique Finalissima opposant le champion d'Europe au champion d'Amérique du sud, en juin dernier contre l'Italie (3-0), en étant élu homme du match.

(W.Novokshonov--DTZ)