Deutsche Tageszeitung - NBA: les Nets s'inclinent face à des Sixers pourtant amoindris

NBA: les Nets s'inclinent face à des Sixers pourtant amoindris


NBA: les Nets s'inclinent face à des Sixers pourtant amoindris
NBA: les Nets s'inclinent face à des Sixers pourtant amoindris / Foto: © AFP

Les Brooklyn Nets de Ben Simmons, qui a vécu un retour chahuté à Philadelphie, ont subi une défaite humiliante mardi (115-106), contre des Sixers pourtant dépourvus de leurs trois stars.

Textgröße ändern:

Avant le match, l'attention était portée sur l'ex-Sixer Simmons qui jouait son premier match à Philadelphie depuis qu'il a été transféré aux Nets dans le cadre d'un échange en février, mais les locaux, privés de leurs titulaires blessés Joel Embiid, James Harden et Tyrese Maxey, lui ont volé la vedette.

Tobias Harris a marqué 18 de ses 24 points après le deuxième quart-temps, De'Anthony Melton a apporté 22 points et Paul Reed est sorti du banc, a inscrit 19 points et pris 10 rebonds pour porter les 76ers. Shake Milton et Georges Niang ont chacun ajouté 16 points.

"J'avais juste besoin de trouver un rythme et une fois que j'ai pu trouver ce flux, je m'y suis tenu", a déclaré Harris. "C'était une énorme victoire pour nous", a souligné l'ailier de 30 ans.

Les fans des Sixers ont bruyamment hué Simmons lorsqu'il a été présenté et à chaque fois qu'il a touché le ballon, un dépit né d'une rupture houleuse avec l'Australien de 26 ans qui a passé quatre saisons à "Philly".

"Je pensais que ça allait être plus fort", a relativisé Simmons.

Simmons, ancien premier choix de la draft NBA 2016, a joué 32 minutes et a marqué 11 points, distribué 11 passes, attrapé sept rebonds, bloqué trois tirs et fait trois interceptions.

Kyrie Irving a mené les Nets avec 23 points alors que Kevin Durant a eu une baisse de régime avec sa performance la plus modeste cette saison (20 points). "Il faut juste passer par là et rester confiant", a affirmé Irving à propos de la façon dont Simmons a géré les huées. "Je pense qu'il s'en est bien sorti".

- La poussette de Beverley -

A Phoenix, Mikal Bridges et Devin Booker ont chacun marqué 25 points pour mener les Suns à la victoire devant les Los Angeles Lakers (115-105).

Malgré la performance remarquable d'Anthony Davis (37 points, 21 rebonds, cinq contres, cinq interceptions), les Lakers, privés de LeBron James, blessé, n'ont toujours pas gagné un match à l'extérieur cette saison en six rencontres.

Leur meneur Patrick Beverley a été expulsé en fin de match après avoir frappé dans le dos, le pivot des Suns Deandre Ayton, qui est tombé sur le parquet après avoir trébuché sur l'arrière des Lakers Austin Reaves, déjà au sol.

Ses coéquipiers ont évité de peu que le coup de poing ne déclenche une bagarre générale. "Pat doit arrêter de pousser les gens dans le dos", a prévenu Booker. "Pousse-les sur la poitrine", a-t-il lancé à l'adresse du rugueux "PatBev", régulièrement impliqué dans des échauffourées en raison de sa brutalité.

La franchise californienne, sacrée pour la 17e fois en 2020, occupe une piteuse 14e et avant-dernière place dans la Conférence Ouest, avec cinq succès pour 11 défaites.

Les Kings de Sacramento, fringants 3es, peuvent en revanche rêver de play-offs, après avoir signé une septième victoire de rang.

A Memphis, leur meneur De'Aaron Fox a marqué 32 points pour permettre à Sacramento de s'imposer sur le parquet des Grizzlies (113-109), pourtant portés par les 34 points de Ja Morant, qui a effectué un retour surprise après une entorse à la cheville.

Mille six cents kilomètres plus à l'ouest, à Denver, le Croate Bojan Bogdanovic a marqué 22 points, dont deux lancers francs à 8 secondes de la fin, pour sceller le court succès surprise de Detroit (110-108).

Les Pistons, bons derniers de la Conférence Est, ont glané leur quatrième victoire en 19 rencontres cette saison.

Le Serbe Nikola Jokic, double MVP de la ligue, a marqué 31 points, distribué 10 passes et pris 9 rebonds pour les Nuggets, néanmoins toujours dans le vert au plan comptable.

(B.Izyumov--DTZ)