Deutsche Tageszeitung - Champions Cup: le Racing 92 relancé après avoir battu sur le fil les Harlequins

Champions Cup: le Racing 92 relancé après avoir battu sur le fil les Harlequins


Champions Cup: le Racing 92 relancé après avoir battu sur le fil les Harlequins
Champions Cup: le Racing 92 relancé après avoir battu sur le fil les Harlequins / Foto: © AFP

Le Racing 92, grâce à son succès acquis au forceps sur les Harlequins (30-29) dimanche après-midi à l'Arena de Nanterre, en clôture de la 3e journée de Champions Cup, s'est relancé dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale.

Textgröße ändern:

Après deux défaites initiales, le club francilien n'avait que peu d'espoir de faire partie des huit formations de la poule A qualifiées pour le prochain tour mais sa victoire étriquée, inespérée, lui permet d'y croire encore.

C'est Nolann Le Garrec, en réussissant une pénalité à la 77e minute alors que le Racing évoluait alors à 12 contre 15 à la suite d'une succession de cartons jaunes, qui a sauvé ses coéquipiers, avant une fin de match haletante.

Mais que la tâche s'annonce compliquée face au Leinster, déjà qualifié, à Dublin le week-end prochain ! Surtout si le club francilien, 8e de sa poule avec 5 points, n'élève pas son niveau et n'affiche pas plus de maîtrise.

La première période avait débuté sur un rythme rapide, avec un premier essai des Ciel et Blanc dès la 4e minute, signé de leur centre et capitaine Gaël Fickou.

La rencontre a ensuite pris un tournant plus haché, avec un essai refusé aux Harlequins par l'arbitre en charge de la vidéo, immédiatement suivi d'une belle action, dont la conclusion a été assurée par le troisième ligne fidjien Kitione Kamikamica, permettant aux Franciliens de prendre l'avantage à la mi-temps (14-3).

Dès le retour des vestiaires, les hommes de Laurent Travers n'ont pas traîné pour marquer leur troisième essai (21-3, 41e), auquel a répondu rapidement un beau ballon porté des Anglais (21-10, 45e).

L'ouvreur international Marcus Smith a ensuite été à l'origine du deuxième essai des Harlequins, signé de l'ailier Cadan Murley (21-17e, 51e).

Par la suite, le Racing n'a pas su profiter d'une nette supériorité numérique après deux cartons jaunes adressés à des joueurs des Harlequins, et ce sont les visiteurs qui, à 14 contre 15, sont finalement allés aplatir dans l'en-but, pour un doublé de Murley, revenant à deux points (24-22, 64e).

Le Racing, indiscipliné, offrait ensuite un essai de pénalité à son adversaire, lui permettant de passer en tête (27-29, 75e), pour relancer le suspense dans les dernières minutes.

(N.Loginovsky--DTZ)