Deutsche Tageszeitung - WRC: Rovanperä remet son titre en jeu face à Ogier, roi du Monte-Carlo

WRC: Rovanperä remet son titre en jeu face à Ogier, roi du Monte-Carlo


WRC: Rovanperä remet son titre en jeu face à Ogier, roi du Monte-Carlo
WRC: Rovanperä remet son titre en jeu face à Ogier, roi du Monte-Carlo / Foto: © AFP

L'un est devenu le plus jeune pilote titré en championnat du monde des rallyes, l'autre a remporté huit fois l'épreuve: Kalle Rovanperä débute ce week-end sa chasse pour conserver son titre mais le Finlandais devra d'abord se méfier de Sébastien Ogier, en route vers un nouveau record sur le rallye Monte-Carlo.

Textgröße ändern:

Pour cette première manche de la saison des rallyes, le mythique Monte Carl', disputé de jeudi à dimanche, comptera toutefois un absent de taille, le dernier vainqueur de l'épreuve Sébastien Loeb.

Pour l'heure, le nonuple champion du monde français de la catégorie, tout juste revenu du Dakar, ne sait pas s'il sera à nouveau engagé dans un programme partiel comme la saison dernière avec Ford.

Sur les routes du sud de la France, la voie semble donc dégagée pour son compatriote Ogier, semi-retraité à 39 ans des rallyes et pigiste de luxe chez Toyota, qui tentera de signer sur ses terres une neuvième victoire synonyme de record de l'épreuve, lui et Loeb en comptant actuellement huit chacun.

Mais son jeune coéquipier chez Toyota Kalle Rovanperä, de 17 ans son cadet, n'est pas en reste et compte bien commencer sa saison par une victoire pour ensuite tenter de conserver sa couronne acquise à 22 ans à peine la saison dernière.

S'il assure déjà être "plus confiant pour le rallye que l'année dernière, quand tout était si nouveau avec la voiture", le Nordique sait toutefois que la tâche sera délicate tout au long de la saison.

- Treize manches -

Cette saison, Toyota alignera également le Gallois Elfyn Evans et le Japonais Takamoto Katsuta, qui remplacera Ogier au volant de la troisième Toyota d'usine lorsque celui-ci ne sera pas au départ, pour conserver son titre constructeur.

En face, chez Hyundai, le Français Cyril Abiteboul, fraîchement arrivé à la tête de l'équipe du sud-coréenne, pourra notamment compter sur le Belge Thierry Neuville, troisième du championnat en 2022, et l'arrivée du Finlandais Esapekka Lappi, ancien de chez Toyota, pour tenir la dragée haute à sa rivale japonaise et ce, dès ce week-end.

"Les équipages ont dressé un tableau clair de la nature délicate du Rallye Monte-Carlo et de ce qu'il faut faire pour y gagner, c'est évident qu'ils sont prêts à relever le défi", a assuré Abiteboul.

L'Irlandais Craig Breen, engagé avec Hyundai cette saison, partagera son volant avec l'Espagnol Dani Sordo, titulaire pour la première manche de l'année.

Troisième constructeur engagé en WRC, M-Sport Ford misera sur sa nouvelle recrue venue de chez Hyundai, le champion du monde 2019 et vice-champion en titre estonien Ott Tänak, pour tenter de se battre aux avant-postes.

A ses côtés, le Français Pierre-Louis Loubet effectuera sa première saison complète en WRC.

"C'est une opportunité fantastique (...) mais c'est aussi une grande responsabilité et je la prends très au sérieux. J'essaie donc de garder la tête froide, et nous verrons ce que nous ferons tout au long de la saison", a commenté avant la reprise le pilote corse.

Du côté du calendrier, le rallye Monte-Carlo inaugure une saison de treize manches qui verra le retour des manches mexicaines et chilienne et l'arrivée du rallye d'Europe centrale fin octobre, à cheval sur l'Allemagne, l'Autriche et la République Tchèque.

(W.Uljanov--DTZ)