Deutsche Tageszeitung - Ski alpin: Yule gagne en costaud à Kitzbühel, Noël toujours dans le brouillard

Ski alpin: Yule gagne en costaud à Kitzbühel, Noël toujours dans le brouillard


Ski alpin: Yule gagne en costaud à Kitzbühel, Noël toujours dans le brouillard
Ski alpin: Yule gagne en costaud à Kitzbühel, Noël toujours dans le brouillard / Foto: © AFP

Le Suisse Daniel Yule a réussi une superbe deuxième manche pour s'imposer dimanche sur le slalom de Coupe du monde de Kitzbühel (Autriche), où le champion olympique Clément Noël n'a pas encore réussi à retrouver son meilleur niveau (8e).

Textgröße ändern:

Yule a devancé de 40/100 le Britannique Dave Ryding, vainqueur l'an passé et auteur d'une remontée de 14 places sur le second tracé, et le Norvégien Lucas Braathen de 41/100.

Dans le petit chaudron de la Ganslern, attenant à la mythique Streif de la station du Tyrol, la pression monte crescendo en deuxième manche du slalom, alimentée par les fans et les savants appels du speaker multilingue "Didi". Chauffés par un battement de coeur relayés par les enceintes géantes, les locaux attendaient le passage final de leur chouchou Manuel Feller.

Mais le reggae man autrichien, meilleur temps de la première manche, a fauté sous la pression, après quelques portes seulement, lui qui cherche toujours son premier succès de l'hiver après trois deuxièmes places.

Il a ainsi permis au Suisse Daniel Yule (29 ans), énorme sur un second parcours classique tracé par son coach, de triompher pour la seconde fois de sa carrière à Kitzbühel après 2020, et d'enlever sa sixième victoire au total, la deuxième de l'hiver.

- "Kitzbühel et le reste" -

"C'est incroyable! En ski, il y a Kitzbühel et le reste. Réussir à gagner de nouveau c'est juste incroyable, c'est une piste que j'aime beaucoup. J'étais à 30 centièmes du podium (après la première manche), donc je me disais qu'avec une grosse manche, le podium était jouable", a réagi le vainqueur.

Au classement de la spécialité, le suspense reste entier avec Braathen en tête, cinq points devant son compatriote Henrik Kristoffersen, 5e dimanche, et 36 points devant Yule.

Malgré un temps clair pour la première fois de la semaine, Clément Noël est lui resté dans le brouillard au coeur de ce mois de janvier crucial pour les slalomeurs.

Après une bonne 3e place à Garmisch (Allemagne), il vient d'enchaîner une sortie à Adelboden (Suisse), une 6e place à Wengen (Suisse) la semaine dernière puis une 8e place dimanche qui ne le satisfait pas.

"Je trouvais le feeling pas mal, je n'avais pas l'impression d'avoir été si mauvais. Je pense avoir skié un peu avec le frein à main sans le vouloir, avec la peur de faire des erreurs, de sortir. Ca peut arriver quand on sort souvent. Je pense pouvoir faire mieux en terme de ski, donc je suis déçu du résultat. Je pense que je peux largement aller chercher le podium", a-t-il regretté.

"Huitième, ça redonne un peu de confiance, mais il faut aussi que ça serve à passer à la vitesse supérieure. Sinon je vais me contenter de ça, et me réjouir plus tard d'un Top 5. Je n'ai pas envie de ça. Je veux tout de suite aller chercher plus haut", a tancé le champion olympique, qui n'a plus gagné en Coupe du monde depuis décembre 2021.

Le Vosgien de 25 ans a l'occasion de corriger le tir dès mardi dans la folie du slalom nocturne de Schladming, à deux heures de route.

A deux semaines des Mondiaux de Courchevel/Méribel (6-19 février), Alexis Pinturault a lui connu une nouvelle grosse déception avec son élimination en première manche (34e) sans faute majeure.

"Je savais que mon matériel ne fonctionnait pas exactement comme je voulais, mais ne pas pouvoir prendre la qualification alors que je ne fais pas de faute, c'est dur", a-t-il déploré.

Le N.1 mondial de 2021 enchaîne en deux jours le slalom et le géant à Schladming, qui a récupéré une course annulée en Allemagne à cause du manque de neige.

(W.Uljanov--DTZ)